Plante dépolluante dans la maison : bonne ou mauvaise idée ?

plante depolluante interieur

Certaines plantes sont connues pour leurs propriétés dépolluantes. Elles doivent donc être placées à l’intérieur de la maison pour neutraliser les effets nocifs de la pollution de l’air. Il faut savoir que l’air intérieur est très pollué par les substances toxiques invisibles qui sont novices pour la santé. Elles sont surtout causées par les solvants, les détergents, les désodorisants, les peintures ou encore les produits cosmétiques qu’on utilise régulièrement. Grâce aux plantes dépolluantes, on mêle l’utile à l’agréable. Elles apportent une touche décorative à la maison tout en assainissant l’air. 

Tout savoir sur le mécanisme de la dépollution

Installer des plantes dépolluantes dans le séjour, dans la cuisine, dans la salle de bain et dans les chambres est une très bonne idée pour réduire les polluants chimiques dans la maison tout en améliorant la qualité de l’air. Le principe de la dépollution se base sur un échange gazeux. Ce sont les feuilles qui absorbent les polluants. Les micro-organismes présents dans les racines les transforment ensuite en produits organiques afin de nourrir le végétal. En émettant de la vapeur d’eau au moment du processus de transpiration, la plante humidifie l’air et augmente le taux d’oxygène dans la pièce. On respire ainsi un air plus sain et on bénéficie également de plus d’humidité. 

Quelle plante dépolluante choisir ?

Le choix de la plante dépolluante à mettre en place dans la maison dépend du type de polluant à combattre ainsi que de la pièce à dépolluer. 

Pour lutter contre le formaldéhyde, on peut mettre en pot dans la chambre ou dans le séjour un ficus, un kentia, un aglaonema, un phoenix roebelinii ou encore un lierre. 

Dans la cuisine ou dans une pièce où on utilise un chauffage, il faut privilégier les plantes dépolluantes qui émettent de la vapeur d’eau. On parle surtout du gerbera, du pothos ou du dieffenbachia. Sinon, on peut aussi opter pour la fougère qui est une plante efficace pour humidifier l’air, mais aussi pour réduire l’électricité statique. 

Pour les asthmatiques, avoir une plante dépolluante qui capte les petites particules d’ammoniac est indispensable. On peut, par exemple, planter un palmier à cannes ou une azalée dans un bac et l’installer dans la salle de bain. 

Dans une pièce lumineuse, le calathea est recommandé. Cette plante est dotée d’un feuillage original et très décoratif. Elle est également très appréciée pour sa capacité à purifier l’air ambiant rapidement. 

L’anthurium et le philodendron absorbent efficacement les matières présentes dans les produits d’entretien. Le spathiphyllum aide à éliminer les produits chimiques toxiques, notamment les composants nocifs dans les peintures et les vernis. 

Le lierre se trouve être une plante efficace pour absorber le benzène. L’aralia offre un air de qualité grâce à ses nombreuses feuilles. De plus, c’est une végétation facile à conserver et elle ne requiert pas beaucoup de soins. 

Laisser un commentaire